Questions/ Réponses sur ce roman et toutes les questions que vous pourriez vous poser.
 
Comment est né ce roman?

Toute histoire commence par un début (citation belge une fois, je crois! Je précise ici que j'adore les belges.). Aussi loin que je me souvienne, passionné depuis mon enfance par ce paquebot, j'ai toujours su qu'un jour, j'écrirai un roman qui aurait pour thème le Titanic. Je ne saurais l'expliquer réellement mais je crois que si j'ai attendu si longtemps c'est que j'attendais un signe. J'ignore comment font les autres auteurs pour puiser leur aspiration mais moi, j'attendais le rêve qui me donnerait l'idée de point de départ. Ce fut chose faite en Janvier 2010... Un homme se réveille, les gens sont habillés comme en 1912, devant lui le Titanic. Ayant perdu la mémoire, il pense rêver, monte à bord pour avertir que ce paquebot va couler. Il passerait alors pour un héros. Sauf que... Erreur, il est bien en 2012 et il s'agit du Titanic II... Cette nuit-là, sortant de mon sommeil, je me suis donc levé pour écrire ce rêve...
La suite est devenue UN ROMAN.  

Pourquoi y avoir intégré le Mal absolu?

Je suis comme tout le monde (enfin, je pense!), et parler du Mal n'est pour moi et ne doit pas être tabou. La religion et le combat entre le Bien et le Mal sont des thèmes "éternels". Chacun ses convictions tant qu'elles respectent la liberté de Penser. 
Y croire ou non n'est pas essentiel, mais le naufrage du Titanic s'est aussi construit sur des superstitions comme par exemple: "Titanic" a pour origine le mot grec "Teitan" qui vaut 666 par addition alphanumérique des lettres nombres de l'alphabet grec:
T=300, E=5, I=10, T=300, A=1, N=50
Teitan est la forme chaldéenne de Sheitan, nom sous lequel Satan était désigné dans les temps anciens.


Pour ou contre un Titanic 2

Comme dit Millvina Cean dans mon roman: "il faut savoir vivre avec son temps".
Le Rêver, pourquoi pas? 
Si un jour, c'est le cas,
 j'espère simplement qu'on ne refera pas les mêmes erreurs et qu'on ne se croira pas insubmersible.
Combien d'autres naufrages, sans parler des accidents de centrales nucléaires, sont des preuves que l'homme ne semble pas encore se poser la Question: L'être humain apprend-t-il de ses erreurs? 
Bien que je suis de nature optimiste et que je pense malgré tout que "la Vie est Belle", je me demande surtout combien de chances l'Etre humain aura-t-il avant la dernière?  



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement